Cocktail de nouvelles

Publié le par F.

Pour des raisons de déplacements professionnels, de grève de transports, etc. ce blog  a été peu réactif cesCocktail framboises citron.jpg (9431 octets) derniers jours ! Alors juste avant le week-end, voici un cocktail des sujets sur lesquels j'aurai pu écrire. 

En Hongrie, l'Etat expérimente une solution originale pour les prostituées et devient presque maquereau de fait en les taxant d'un impôt et en les autorisant à tenir une comptabilité avec frais de fonctionnement et pourquoi pas factures !

En Arabie saoudite, c'est une jeune femme de 19 ans qui a eu le tort de parler à la presse du viol qu'elle avait subi : sa peine de flagellation vient d'être doublée (200 coups de fouet et 6 mois de prison). Le meilleur moyen d'offrir protection et impunité aux futurs violeurs !

En France, Valérie Létard (secrétaire d'Etat à la Solidarité ) a présenté la suite du plan triennal de lutte contre les violences conjugales avec un programme en 3 axes : prévention, communication et meilleure protection des victimes. A suivre ...

En France toujours, à lire un article de l'OFCE : Sexe, salaire et bons sentiments. Pour nous convaincre que la marche reste encore bien trop haute concernant l'égalité de salaire entre hommes et femmes ! (Vu sur le blog "Du rose dans le gris") 

Publié dans féminin Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean gabard 09/03/2008 22:38

Dire les dangers du machisme, les bienfaits des conquêtes féministes, d'autres l'ont fait avant moi. C'est pourquoi j'ai voulu étudier les dérives d'une idéologie féministe. Sujet délicat et osé alors que les conquêtes féministes commencent à peine à porter leurs fruits ! Mais pourquoi attendre de s'égarer complètement pour essayer de corriger sa trajectoire ?Merci pour votre écoute Jean GABARD     http://jeangabard.com

F. 09/03/2008 22:56

Pour beaucoup, le féminisme se décline désormais au pluriel. Et il reste une grande différence entre le dire et le faire...

Laetirature 27/11/2007 20:55

La femme, berceau de discriminationsUn gouffre de non dits et de malentendusUn puits d'incertitudes et de renoncementsLa femme, méprisée, baffouée, niée

Emelire 27/11/2007 11:20

whaouh ! je suggère d'aménager le titre : cocktail de - mauvaises ! - nouvelles ... si seulement, encore, la presse ou les médias donnaient un éclairage qui laisse espoir ou marque une volonté de changer quelque chose. mais non, le traitement de l'info nous fait une double violence, celle du silence, de la censure, du sexisme. Heureusement que nous avons nos blogs, franchement !