Merci la pilule !

Publié le par F.

Selon les résultats d'une récente étude de l'unité d'épidémiologie du centre de recherches sur le cancer du Royaume-Uni, les femmes qui prennent la pilule diminuent leur risque de développer un cancer des ovaires et cet effet protecteur durerait des dizaines d'années après qu'elles aient arrêté le traitement. Donc l'effet protecteur serait plus bénéfique dans le temps, même si le contraceptif oral entraîne un risque accru de cancers du sein et du col de l'utérus. 

Par ailleurs, une autre étude menée au Canada concerne
l'impact des polluants (PBDE) sur le développement du foetus. L'inquiétude vient de l'augmentation croissante du taux de ces polluants dans le lait maternel en Amérique du Nord. Il faut préciser que ces substances sont réglementées en Europe et non outre-Atlantique. Merci l'Europe !


Publié dans féminin Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Emelire 30/01/2008 15:47

ah oui merci la contraception ! c'est important de rappeler quand une bonne nouvelle nous touche !

F. 30/01/2008 19:29

Ya du bon et du moins bon ! Et c'est bien aussi de voir que des études s'y intéressent. Mais de là à mesurer précisément leur impact ...

Claude 30/01/2008 08:51

Ah là là, toutes ces études qui disent le contraire les unes des autres et qui d'ailleurs, ne recouvent pas toutes la même chose. La pilule (ou peut-être devrait-on dire LES pilules) que l'on prend chez nous ne sont pas forcément fabriquées de la même façon et avec des hormones d'origine identique à celles d'Outre-Atlantique, alors ce qu'on en étudie doit forcément avoir des résultats différents. Même chose pour les traitements hormonaux de substitution. Mais les médecins, et ils ont bien raison, appliquent le principe de précaution.