Un pas en avant, deux pas en arrière !

Publié le par F.

Il ne s'agit pas ici de danse de salon, mais d'actualités.

Certes, "la loi favorise l'égal accès des femmes et des hommes aux responsabilités professionnelles et sociales" : cela devrait être inscrit bientôt dans la constitution à la demande des députés, si les sénateurs l'acceptent. Mais on sait bien qu'il faudra encore du temps à la parité tant politique que professionnelle pour être tangible en France.

Certes, il y a une femme (blanche et européenne d'origine) maire d'Akono au Cameroun. Mais on en parle parce que ce serait la seule femme maire en Afrique noire ! Enfin, on en parle surtout dans la presse locale de sa région d'origine, le Nord. Et pour voir tous les lieux de pouvoir où il n'y a toujours pas de femmes, il suffit de consulter régulièrement le blog "du rose dans le gris".

Certes, on parle abondamment de la virginité et du mariage depuis une certaine décision de justice à Lille. Une décision légale mais révoltante, car dans ce cas précis, tout est mélangé et récupéré. On oublie le cas personnel d'une jeune femme qui ne souhaitait nullement devenir une icone du droit à l'émancipation des femmes, qui risque même de vivre très mal une médiatisation par ailleurs justifiée sur le fond. Depuis quand dans la France du XXIe siècle les questions intimes de sexualité s'invitent au tribunal sous couvert de religion ? Point positif : on parle enfin de ce qui pose de graves problèmes au sein des familles musulmanes et on libère même la parole sur ces sujets souvent tabous. Un "chat" sur oumma.com résumé ici se termine même par une idée intéressante : développer des cours d'éducation sexuelle dans les mosquées !
Pour trouver les pétitions à signer sur le sujet, et des illustrations radicales, voir le féminin l'emporte.

Publié dans coup de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

gwendoline 10/06/2008 13:38

et pendant ce temps-là en Malaisie, un homme a le droit d'épouser sa 4ème femme !http://www.latribune.fr/info/Un-Malaisien-pere-de-25-enfants-autorise-a-prendre-une-4e-epouse-877-~-AP-MALAISIE-POLYGAMIE-$Db=News/News.nsf-$Channel=Monde-$SubChannel=Asie

F. 10/06/2008 20:43


Merci pour l'info, Gwendoline. C'est vrai que certains raccourcis géographiques donnent parfois le tournis ...


Emelire 09/06/2008 16:39

merci de tes infos et de ton relai sur mon blog ! En fait certains disent c'est légal et d'autres non... Pour parler un peu crument, moi ça me fait mal que le mariage ait été consommé ... puis annulé : je ne connais pas le droit avec un grand D mais je me dis : c'est pas juste ! D'autres avec lesquels je suis d'accord disent que le droit et l'interprétation c'est une chose, mais au dessus il y a l'égalité entre hommes et femmes, etc. notre constitution. Et là ce n'est pas respecté... enfin c'est une affaire grave, à suivre. Pour moi le responsable de tout ça est l'avocat qui a conseillé l'annulation, je trouve ça odieux !!! d'autant comme je l'ai écrit + haut qu'il a eu une relation sexuelle avec elle (enfin je suppose puisqu'il est écrit partout que à sa grande stupéfaction le drap n'était pas taché de sang !!!) oh et ce truc du sang ça m'horripile !!! Imaginons qu'elle ait utilisé des tampons ou fait je ne sais quel sport, ... ou ai découvert un peu son corps (on a le droit non ?) bon ben elle n'est donc plus vierge au sens hymen mais elle l'est au sens charnel ... argh ! et puis bon, on a le droit à une vie sexuelle, à cet âge là, et justment d'autres juristes disent qu'en fonction de ce droit à avoir une vie sexuelle personnelle, sans contrainte, eh bien l'exigence de virginité est absolument irrecevable et ne peut être une qualité essentielle !!! enfin j'espère que vite on arrive à voir ça se clore, que cette femme retrouve la paix ... et que le droit marque bien que la virginité n'a pas à être qualité essentielle au mariage. Sinon alors on repart en arrière toute !

F. 10/06/2008 20:42


J'aime bien quand tu t'exprimes largement Emelire (autre surnom : Emedire ?)  C'est vrai que la question est complexe, surtout quand on n'est pas juriste. Mais il suffit d'être femme pour
mesurer tout le risque de régression ...


benedicte 09/06/2008 01:38

En Afrique il y a une femme présidente, la seule et la première sur ce continent, au Libéria Ellen Johnson Sirleaf, une femme impressionnante, j'avais vu un reportage sur Arte, j'avais fait un article sur elle avec le lien sur le reportage en ligne, je te mets le lien si ça t'intéresse http://bgabrielli.over-blog.com/article-14287808.htmlMais globalement ce n'est pas brillant dans le monde sur ce plan là. Amicalement

F. 09/06/2008 08:08


Merci Bénédicte pour ce rappel. Oui, cette femme a vraiment un parcours impressionnant (voir ici : http://feminin.over-blog.com/article-1210665.html) et on souhaite qu'elle puisse réussir dans la lourde tâche de redresser son pays !