La science fondamentale recherche femmes déséspérément

Publié le par F.

C'est un paradoxe en France : si les filles et les garçons sont presque à parité en terminale dans les sections S (mathématiques et scientifique), "seulement 25% des diplômes d'ingénieurs sont délivrés à des femmes" dixit Claudine Hermann, vice-présidente de l'association Femmes et sciences

Selon le premier rapport sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans l'enseignement supérieur et la recherche, les femmes, bien représentées dans les études scientifiques, préfèrent la médecine et boudent les métiers de la recherche, réputés difficiles à concilier avec une vie familiale. C'est le constat révélé par François Goulard (ministre délégué à l’Enseignement supérieur et à la Recherche), qui propose comme remède la prolongation de la bourse de thèse de la durée du congé de maternité ou d'adoption. Car "on n'a pas le droit de se priver de la moitié de l'intelligence du monde". Il a aussi annoncé qu'il allouerait 500 000 euros à un appel à projet visant à récompenser les initiatives de promotion de carrières scientifiques pour les femmes.

Après la théorie, l'application ! Une équipe de recheche de l'ISEM (CNRS) s'est intéressée à la ressemblance des enfants à leurs parents et démontre que, contrairement à ce que la mère affirme souvent, les nouveaux-nés ressemblent plus à leur mère qu'à leurs père. Cette ressemblance évolue en fonction de l'âge et du sexe. Entre 0 et 6 ans les filles continuent à ressembler à leurs mères. En revanche, les petits garçons commencent à ressembler à leurs pères vers l'âge de 1 an. Mais l'attribution de la ressemblance au père par la mère serait une manipulation sociale visant à conforter sa paternité. Quel rapport avec le sujet précédent ? Aucun ... ou presque. Si l'étude est attribuée par la presse à deux chercheurs : Alexandra Alvergne et Michel Raymond (superbe exemple de parité pense-t-on), on s'aperçoit en fait qu'Alexandra Alvergne (chercheuse) est dans l'équipe dirigée par Michel Raymond (directeur de recherche).

Un peu tiré par les cheveux l'exemple ? C'est vrai. Je devais avoir envie de parler de bébés !!!

Publié dans féminin France

Commenter cet article