Une femme pour la présidence suisse en 2007

Publié le par F.

C'est l'actuelle ministre suisse des Affaires étrangères, Micheline Calmy-Rey qui a été élue présidente de la Confédération helvétique pour 2007, devenant ainsi la deuxième femme à exercer cette fonction largement honorifique en Suisse après Ruth Dreifuss, en 1999. Originaire de Genève et membre du parti socialiste, Mme Calmy-Rey succédera le 1er janvier à son collègue Moritz Leuenberger, l'autre socialiste membre du Conseil fédéral (gouvernement) qui a présidé le pays en 2006.

Micheline Calmy-Rey, née à Chermignon (VS) le 8 juillet 1945, est licenciée en sciences politiques de l'Institut universitaire des Hautes Etudes Internationales à Genève. Mariée, elle a deux enfants et trois petits enfants.
Elle a acquis la
réputation d'être une ardente avocate des droits humains et de la neutralité active ; elle a déjà siégé au Conseil d'Etat genevois de 1998 à 2002.

Pour rappel, la Suisse n'a accordé le droit de vote aux femmes qu'en 1972.

Publié dans féminin Monde

Commenter cet article