Femmes et précarité en France

Publié le par F.

C'est la saison des rapports. Celui de la Délégation aux droits de femmes de l'assemblée nationale (présenté par Marie-Jo Zimmermann) montre comment les femmes, travailleuses pauvres, chefs de familles monoparentales, retraitées, sont de plus en plus exposées en France à la précarité. Si les femmes comptent pour 51% de la population française, elles représentent 53% de la population pauvre, et la précarité des femmes est le fruit à la fois de facteurs professionnels (travail précaire notamment) et personnels (femmes chefs de famille ...).

Le rapport constate que la "tentation de quitter le marché du travail" est de plus en plus forte pour les "travailleuses pauvres", lorsqu'elles ont un enfant, d'autant que les modes de garde sont en nombre insuffisant et peu accessibles. Se dessine alors une inégalité femmes / femmes entre celles qui sont bien insérées, disposant d'emplois stables, et les "travailleuses à bas salaires, en temps partiel subi". Pour un résumé + détaillé, voir l'article de La Tribune.

Valérie Pecresse publie également avec le CAS (Centre d'analyse stratégique) un rapport au premier ministre sur l'articulation vie familiale / vie professionnelle qui pointe les insuffisances des systèmes de garde des jeunes enfants : 70% des enfants de moins de 3 ans sont gardés à la maison, principalement par leurs mères, et celles-ci ne choisissent pas toujours ce mode de garde : elles sont 47% à affirmer qu'elles n'avaient pas trouvé d'autre solution.

210 pages pour le 1er rapport et 83 p. pour l'autre : cela fait de la lecture pour le week-end ! Mais on peut aussi se contenter de lire la tribune en forme de coup de gueule de Dominique Meda publiée dans Le Monde du 21/02/07 :"Ca va mal, ne changeons rien" où il relativise les quelques faibles propositions avancées qui reviennent au constat principal : bien que souhaitable pour résoudre divers problèmes, la mise en place d'un ambitieux programme de développement de la garde des jeunes enfants serait trop chère !

Le règne du système D et du jonglage des femmes semble encore prévu pour quelques années !

Publié dans féminin France

Commenter cet article

Gwendoline 26/02/2007 13:04

Nous avons encore du pain sur la planche !
Merci pour ce billet et ces références qui vont m'être bien utiles.