Une enquête qui fait mal !

Publié le par F.

On approche certes de la journée des femmes, mais certains ont préféré communiquer dès le début de la semaine : l'impact médiatique est du coup excellent. Pratiquement tous les titres de presse français ont relayé la 1ère enquête menée en Seine-St-Denis par l'Observatoire départemental des violences faites aux femmes. Il faut dire que les conclusions sont alarmantes : "près d'une jeune femme sur trois, âgée de 18 à 21 ans, a été victime de violences physiques au cours des 12 derniers mois". Et l'enquête a été réalisée auprès de 1 600 jeunes femmes du 93.

Au-delà des chiffres constatés (Cf. l'Express), chacun retient ce qui l'intéresse : pour Libération, c'est justement la libération de la parole et un un abaissement du «seuil de tolérance des comportements sexistes». Pour le Figaro, c'est l'intérêt de porter une telle enquête à l'échelle nationale, du moins au-delà du 93. Le Monde préfère jouer la carte de la vidéo-interview et consacre plutôt son dossier à "Femmes et pouvoirs". Et l'Humanité insiste sur les réactions à mettre en place : travailler sur la prévention, développer les consultations de victimologie...

Justement, 5 médecins ont signé un manifeste pour la mise en place de formations en direction des professionnels de santé, afin d'améliorer l'accompagnement des femmes victimes de violences. Leur credo : "il faut lever le tabou sur ce qui s'apparente à une urgence de santé publique, en dénonçant une tolérance de la société inacceptable" (texte publié sur le site violences.fr).

Que 5 professionnels (dont 3 femmes et 2 hommes), direz-vous ? Ils sont juste à l'origine d'une initiative qui ne demande qu'à se développer ! Alors parlez-en autour de vous...

Publié dans féminin France

Commenter cet article

Gwendoline 08/03/2007 12:47

De tels chiffres sont inacceptables ! merci d'en avoir parlé et de souligner l'action de ces médecins.
Contre les violences faites aux femmes en France une manifestation aura lieu le 24 mars à Paris. Un tract et des explications complémentaires sur LES raisons de cette manifestation se trouvent notamment à l'adresse suivante : http://collectifdroitsdesfemmes.org/spip.php?article20
Merci de relayer l'information autour de vous

F. 08/03/2007 12:57

Merci d'en parler ici. C'est effectivement important à savoir.