L'Espagne veut vraiment la parité

Publié le par F.

 | Bilan du Monde

C'est jeudi 15 mars que l'Espagne a adopté une loi résolument volontariste pour combler les discriminations dont sont victimes les femmes au travail et dans la vie politique. Au menu : équilibre hommes-femmes sur les listes électorales et dans les conseils d'administration, "plans d'égalité" dans les entreprises.

Cette loi est à porter à l'actif du chef du gouvernement socialiste espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, "féministe de conviction" à la tête d'un des rares gouvernements au monde qui respecte la parité. Le texte a été adopté par l'ensemble des groupes parlementaires à l'exception du Parti populaire (PP, droite) qui s'est abstenu.

Il va notamment obliger les partis politiques à présenter à tous les scrutins des listes de candidats incluant une proportion de femmes d'au moins 40%, sauf dans les communes de moins de 5.000 habitants. Concernant les entreprises de plus de 250 salariés, la loi prévoit l'obligation de négocier avec les représentants des salariés des plans d'égalité destinés à supprimer les discriminations d'accès à l'emploi, à la formation et à la promotion. Enfin, figure aussi l'instauration d'un congé de paternité de 15 jours, contre 2 actuellement, et qui sera porté à 4 mois en 2013. Et des horaires de travail assouplis pour les parents d'enfants de moins de 8 ans. Une réelle parité de fait !

Voilà de quoi faire réfléchir (et sans doute) inspirer nos candidats présidentiables français !

Publié dans féminin Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article