La non parité en Iran

Publié le par F.

En Iran, tout responsable de la mort (meurtre ou accident) d'une autre personne doit payer une compensation à sa famille.  Le ministère de la justice vient donc de fixer les valeurs humaines 2007. La vie d'un homme est estimée à 37.600 dollars alors que la valeur d'une femme est de 18.800 dollars.

No comment !

Publié dans coup de gueule

Commenter cet article

Claude 30/03/2007 18:22

Quitte ou double!Mais ça ne nous surprend pas tant que ça. Et puis ça nous choque parce notre ministère de la justice ne fixe pas de valeurs humaines comme ça. Mais tout de même, c'est le principe des dommages et intérêts, non? Ou du pretiium doloris, lorsqu'un accident du travail se produit et que quelqu'un en meurt. Ce serait intéressant de voir si chez nous, c'est plus élevé pour les hommes que pour les femmes...

F. 30/03/2007 18:46

Bonjour Claude, toujours ravie de lire tes commentaires.
En France, pour le principe du pretium doloris, on ne distingue pas homme ou femme mais on raisonne selon le niveau de parenté : conjoints, enfants mineurs ou majeurs, grands-parents, frères et soeurs, collatéraux ...
Peut-être aussi discutable, mais nettement moins sexiste !