Femmes au Sénégal

Publié le par F.

En vue des législatives du 3 juin, le Sénégal  vient de se doter d’une législation renforçant la parité hommes-femmes en politique que ses promoteurs qualifient de "révolutionnaire". A l’heure actuelle, le Sénégal compte 19,2% de femmes députées et se classe au 13e rang en Afrique et 56e dans le monde, devançant notamment l’Italie et la France. En visant au moins 30 femmes (20%) parmi les 150 prochains élus à l’Assemblée nationale, ce pays africaint s'inscrit dans la tendance mondiale marquée par une progression de la représentation féminine dans les Parlements nationaux, avec un taux mondial de 17%.

Toutefois, certains estiment que ce n’est pas la parité qui va changer le système inégalitaire fondé sur le patriarcat au Sénégal. Et au gouvernement, on ne compte actuellement que 5 femmes sur 39 membres !

Publié dans féminin Monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

naomed 15/04/2007 14:09

la parite instituée par le gouvernement n'était qu'unemanoeuvre électorale grossière. En effet cette parité n'était obligatoire que sur la liste nationale (40%) où les deputés sont élus à la proportionnelle... donc si les femmes sont mises en queue de liste elles n'ont aucune chance, mais la loi est respectée...
Personnellement je suis très féministe, bien qu'homme. Et le debat suscité par cette loi a eut le merite de faire parler de la parité, du statut des femmes, a permis d'étaler au grand jour le discours phallocratique et inégalitaire de hommes, islam oblige....  
Mais il y a du boulot, et la réussite n'est pas pour demain
 
 

F. 15/04/2007 22:49

Merci de ce point de vue. Les hommes sont les bienvenus sur ce blog.
Et on est bien tous d'accord qu'il y a encore du boulot !

Claude 05/04/2007 09:52

C'est sûr que ça ne va pas changer tout d'un coup! Il n'y a qu'à voir comme les choses changent vite chez nous ;)Mais il faut bien commencer par quelque chose, non? Dire que ce n'est pas assez ne fait pas forcément avancer les choses.

F. 05/04/2007 13:53

Merci Claude de venir régulièrement et de t'exprimer sur ce blog !
Oui, les choses évoluent lentement, chez nous comme en Afrique. Mais pour certains sénégalais, la parité affichée en politique risque d'être l'arbre qui cache la forêt d'une société aux traditions encore bien patriarcales. Toutefois, il faut rester optimiste et voir tout ce qui bouge dans le bon sens.